Ecuald

Daklha Gampo

 

DSC_3731

Daklha Gampo le 13 mai 2005

Dakhla Gampo Gonpa est un monastère Kagyu fondé en 1121 par le disciple de Milarepa Gampopa (1079-1153), et qui se situe au Tibet dans la région de Gyatsa au pied des montagnes Daklha Gampo près de la vallée de la Gyabpurong au nord de sa jonction avec le Tsangpo (Bramapoutre). Les photos ont été prises en 2005.

C’est dans ces montagnes que Gampopa médita après avoir reçu les instructions de Milarepa et qu’il enseigna ses innombrables disciples dont les « trois yogis du Kham » (le premier Karmapa Dusoum Kyenpa, Phagmo Drupa et Saltong Shogon) Barompa Dharma Ouangchouk et Zhang Yudrakpa . Voici une statue de Gampopa qui se trouve dans le temple.

DSC_3893

Statue de Gampopa, Daklha Gampo le 13 mai 2005

Et voilà parmi d’autres statues celles de Dusoum Kyenpa (1110-1193), Phagmo Drupa (1100-1170), Marpa (1012-1097) et Milarepa (1052-1135 ?).

Gyurme Dorje dans son excellent Tibet Handbook republié en Footprint Tibet nous dit que Daklha Gampo est révéré comme le premier monastère Kagyu pour l’enseignement et la pratique du Mahamoudra au Tibet : il a été soigneusement développé d’une part par la lignée familiale de Gampopa dont Gampo Tsultrim Nyingpo et d’autre part par sa lignée de réincarnation où figure  Dagpo Tashi Namgyal (1512-1587) , auteur du célèbre ouvrage RAYONS DE LUNE traduit en français par Christian Charrier avec la collaboration de Patrick Carré. Cet ouvrage extraordinaire est une somme du Mahamoudra.


CIMG2648
Au quatorzième siècle Karma Lingpa (1326-1386), natif de la région, a trouvé les textes du Bardo Thodrol dans le mont Gampodar qui fait partie de ces montagnes de Daklha Gampo. Il s’agit du remarquable « livre des morts tibétains » qui a fait l’objet de nombreuses traductions notamment récemment en français par Patrick Cornu. 

 

Voici une vue du monastère depuis le chemin vers Sewa Puk où médita Gampopa, et les autres grottes utilisées par ses disciples. On voit nettement les traces de destructions. Selon Gyurme Dorje le monastère a été détruit une première fois par les armées mongoles Dzungar en 1718. Après reconstruction il a été totalement détruit par les armées chinoises dans les années  60 :

DSC_3824

Daklha Gampo le 13 mai 2005

Gampopa et ses grands disciples laissèrent des traces de mains, de tête et de pieds dans les rocs…

DSC_3926

Près de Daklha Gampo le 13 mai 2005

BIBLIOGRAPHIE

Footprint Tibet, Gyurme Dorje, Footprint

Vie de Gampopa, Jampa Mackenzie Stewart, Claire lumière

Gampopa Teaches Essence Mahamudra, Tony Duff, PKTC

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *