Ecuald

KANGRI THÖKAR ET SHUGSEB (Tibet Central)

Kangri Thökar, la montagne enneigée du crâne blanc, a été rendu célèbre par Longchen Rabjam au 14éme siècle. Il y séjourna longuement et y composa de très importants textes dont les sept trésors.

Voici quelques photos prises à Kangri Thökar en Juin 2005.

kangri-thokar

Ci-dessus on voit la montagne enneigée du crâne blanc (sans neige en juin) et ci-dessous des vues rapprochées de l’ermitage tel qu’il se présentait en 2005. De nombreux drapeaux de prières montrent l’importance du lieu de pèlerinage.

Dans cet ermitage de Thökar Kangri que Longchenpa semble avoir nommé Orgyen Dzong se trouvent actuellement de remarquables statues et fresques.

La photo suivante montre la majestueuse vue depuis cet ermitage de Longchenpa. Une photo semblable a été mise en couverture du livre de Thulku Dondhup, The practice of Dzogchen, qui contient des traductions des textes de Longchenpa (traduction française LONGCHENPA ANTHOLOGIE DU DZOGCHEN Editions ALMORA sans la photo) et de Jigme Lingpa qui au 17ème siècle a non seulement réalisé les enseignements de « l’omniscient » Longchen Rabjam mais les a complétés par les textes du célébrissime corpus du Longchen Nyingtik, l’essence du coeur de Longchenpa (l’essence du coeur de l’immensité).

Vue depuis Kangri Thökar

Vue depuis Kangri Thökar

En contrebas sur la gauche se trouve le monastère de Shugseb fondé au 12ème siècle par le maître kagyu Gyergom Chenpo Zhönnu Drakpa. C’est le berceau de la lignée Shugseb Kagyu qui semble aujourd’hui éteinte.

Shugseb en descendant de Kangri Thökar

A 32 ans Longchenpa y avait transmis pour la première fois le Vima Nyingtik qui associe les 17 tantras dzogchen de l’ultime classe des instructions directes (Mengagdé), les testaments des quatre maîtres primordiaux Garab Dorjé, Manjushrimithra, Sri Shinga et Jnanasutra et les 119 traités.

Depuis la célèbre Lochen Chönyi Zangmo (1852-1953) encore appelée Shugseb Jetsun Rinpoché le monastère abrite des nonnes. Dans sa courte autobiographie le maître contemporain Khetsun Sangpo Rinpoché (1920-2009) raconte comment il reçut pendant un an des enseignements de Shugseb Rinpoché :
Lochen Rinpoché « me dit qu’il serait mieux pour moi que je vive dans la grotte de Longchenpa qui était proche. Tous les matins à 10 heures je venais la visiter pour des instructions.
Le matin j’étais très heureux dans cette grotte perchée haut dans la montagne derrière Shugseb. Le ciel était clair, les oiseaux étaient pleins de chants, et du sommet de la montagne on pouvait voir presque jusqu’au lieu où j’étais né. La nuit, quand il faisait complètement noir je devenais un peu triste. Mais alors le matin arrivait et effaçait mes peurs de la nuit précédente. J’ai vécu ainsi pendant environ 1 an. »
STRAND OF JEWELS Khetsun Sangpo Rinpoche SNOW LION 2015

Le monastère de Shuksep avec vue éloignée de Kangri Thökar et son ermitage

 

On voit sur cette dernière photo le monastère de Shugseb avec vue éloignée de Kangri Thökar et de l’ermitage de Longchenpa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.